Elle en est où la vigne à Savièse?


Voilà un bon moment que je suivais les aventures de Gaël Roten dans sa cave "La Petite Saviésanne" à travers les réseaux sociaux. Que ce soit pour m'émerveiller de l'emplacement de ses vignes (pendant quand je suis coincée à mon bureau sans vue) ou pour suivre son quotidien de viticulteur et ses aventures face à la nature. Gaël c'est 4 années de récolte, 1 année de gel, 3 années de grêles. Et pourtant, aucune catastrophe naturelle n'entame sa motivation! Ce doit être ça, le fameux "Pa Capona" saviésan.

Après un diplôme d'ingénieur oenologue à Changins et quelques années à trimballer ses connaissances et affiner son expérience dans les vignes de Flanthey, on lui propose de "rentrer à la maison" pour reprendre cette cave historique de Savièse. 2 petites semaines de réflexion et l'aventure était lancée!

Son terrain de jeu c'est 70 petites parcelles réparties sur le côteau saviésan. Un vrai casse-tête, notamment durant les vendanges. Un moment où il s'improvise logisticien de l'extrême pour optimiser le moindre trajet de véhicule et déplacement de personnel. Peu importe, aucune complication ne remplacera son bonheur et sa fierté de pouvoir travailler les terres de "sa" commune.

Quand j'ai pris rendez-vous avez lui, c'était pour qu'il me montre comment il procédait au suivi de la maturité de son raisin, à quelques semaines des vendanges. En réalité la vigne a un peu de retard sur mon programme (on ne peut vraiment rien décider pour elle!). C'est pas bien grave! Il a choisit une vigne qui a déjà "tourné" (les baies de vin rouge passent du vert au rouge, ce qu'on appelle aussi la "véraison") pour me montrer tout ça. Un peu amusé, il espère qu'aucun de ses voisins vignerons ne nous voient analyser sa parcelle si tôt se et ne répande dans le village la rumeur qu'il devient fou!

Pour vérifier le stade de la maturité du raisin, on analyse la quantité de sucre présente dans les grains. Grâce à ça, le vigneron peut déterminer la date parfaite pour procéder à la récolte, cépage par cépage. Afin d'avoir une idée "générale" de la parcelle, on pique des grains à droite à gauche sur toute la vigne, puis on les écrase ensemble.

On met alors du jus sur la lunette du réflectateur...? réflectomètre...? Réfractotruc... du réfractomètre! (désolée, ça ne rentrera jamais!). On se place face au soleil et y'a plus qu'à vérifier le niveau de sucre. Il calcule vite fait qu'en général le vin prend environ 7° oechslé en une semaine, donc sa vigne sera prête d'ici à 5 semaines. Soit pile au moment d'Au coeur des vendanges. Si c'est pas fou çe hasard ;)

Après un petit tour à son carnotzet au coeur du village d'Ormône, il est temps que Gaël m'amène à sa guérite qui me fait tant rêver! Une vue incroyable sur la plaine, au coeur même du vignoble... bref, c'est le genre de petit paradis caché que j'adore! En une petite balade pour l'atteindre je réalise les dégâts que les dix minutes de déluge de dimanche ont pu causer au vignoble: des rigoles dans le sol, des bouts de murs détruits... C'est impressionnant!

Parmis ses 17 vins, j'ai pioché un muscat et un carminoir pour la dégustation. Impossible qu'au hasard j'aie choisi ses deux meilleurs vins! Je me réjouis donc de découvrir tous ses autres cépages... il faut dire qu'il pleut des étoiles sur la petite cave saviésanne! On trinque et Gaël me raconte le parcours du combatant pour la reprise de la cave, ses journées de 15h (parfois) entre la vigne, la cave, le bureau, les livraisons, les clients ... un rythme de vie et un rôle de couteau suisse qu'il n'échangerait pour rien au monde!

Si tu veux lui rendre visite, organiser une petite dégustation dans son carnotzet à Ormône et papoter avec lui dans son incroyable guérite, tu peux le contacter:

Par mail à gael.roten@romandie.com

Ou par téléphone au 079 961 82 43

Son adresse pour une visite : Rue des Rois Mages 53 - 1965 Savièse

Arpenter le canton à la rencontre des hommes et des femmes qui font vivre notre terroir m’a fait découvrir à quel point ils aiment ouvrir leurs portes, dévoiler leurs secrets de production, partager leurs connaissances et anecdotes et bien sûr vous faire déguster le fruit de leur travail. Dans une cave valaisanne, on ne se sent jamais dérangeant ou envahissant. On est toujours reçu comme à la maison!

Si toi aussi tu veux vivre ton expérience au contact de nos vignerons, dans leurs vignes et dans leur cave tu peux participer à l’évènement « Au coeur des vendanges » qui se déroulera le 21 septembre prochain. L’encaveur de ton choix t’embarquera avec lui pour une journée de vendange (pépère), un apéro-planchette entre les échalas, puis te fera découvrir le travail à la cave avant de partager ensemble une raclette. C’est l’occasion unique de pouvoir te laisser guider par la passion qu’ils ont pour leur travail et de ressentir la magie qui opère dans nos vignobles valaisans! Après cette expérience, tu ne déboucheras plus jamais une bouteille de vin de la même manière.

Pour participer à cet évènement, c'est par ici: www.aucoeurdesvendanges.ch!

​​

Cet article a été réalisé en collaboration avec Les Vins du Valais. Grâce à leur confiance j’y ai écrit tout ce que je voulais et j’ai choisi moi-même les encaveurs que je souhaitais rencontrer. Un partenariat plein de passion qui vous permettra tout au long de cette année de découvrir les visages et les talents de notre canton, au fil du travail réalisé jusqu’aux vendanges.

#Vuepanoramique #Sionenvirons #Alapéro #Cave

ÇA "VALAIS" LE DÉTOUR

REJOINDRE LA COMMUNAUTE !

Morard etc...  |  Route du Manège 42  |  1950 Sion

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon